Borloo: le bonus malus sur l'electricité?

Publié le par chevalier

Pourquoi ne pas revenir à la bougie, ou à la lampe à pétrole, plus d'aspirateur, un bon balai , revendez le lave vaisselle, le lave-linge, la télé, prenez un bon livre, enfin il suffit de revenir un bon siècle en arrière et il y aura moins de pollution mais combien y aura-t'ils de candidats? Je suis volontaire pour me replonger dans le passé avec délices

Voici ce que je viens de lire dans le Nouvel observateur

Vers un nouveau bonus-malus sur l'électricité ?Le ministère de l'Ecologie plancherait sur un projet pour inciter les foyers à utiliser davantage d'énergie aux heures creuses et de faire ainsi la chasse au gaspillage.

Jean-Louis Borloo (AFP)

 

Une extension du bonus-malus à la consommation d'électricité serait à l'étude au ministère de l'Ecologie, où des pistes seraient envisagées pour inciter, "dès 2010", les foyers à utiliser davantage d'énergie aux heures creuses, affirme le quotidien Le Parisien dans son édition datée du mercredi 17 septembre.
Selon le journal, qui ne cite pas de sources, l'idée d'"encourager la chasse au gaspillage" d'énergie électrique par le biais d'une incitation financière a été abordée lors d'une "rencontre avec les professionnels du secteur", lundi.

Le journal évoque "deux pistes" à l'étude: les "foyers vertueux" se verraient octroyer "un rabais sur le tarif de leur abonnement ou une réduction du prix du kWh" tandis que les autres seraient "sanctionnés par un malus, si le solde annuel de leur consommation montre une utilisation excessive aux heures de pointe".

"Jusqu' à 20% de la facture"

La mise en place de ces bonus-malus électriques, qui "pourraient aller jusqu'à 20% de la facture" selon "l'un des acteurs du dossier", pourrait faire l'objet d'un "arrêté tarifaire dès 2010" car il "ne nécessite pas de loi", conclut le journal.
Le gouvernement doit transmettre, de façon imminente, au Conseil d'Etat le texte de loi "Grenelle 2" qui concerne la mise en œuvre technique des mesures arrêtées par le Grenelle de l'environnement sur le logement, le transport et l'énergie notamment.

Par ailleurs, le projet de budget devrait prévoir plusieurs dispositions de "verdissement" de la fiscalité, pour frapper les modes de consommation polluants et encourager les économies d'énergie.

Publié dans revue de presse

Commenter cet article

Marie-Christine 17/09/2008 16:11

le gaspillage n'est pas dans les foyers ...mais plutôt dans les entreprises ...

kéline 17/09/2008 13:14

j ai l impression que Borloo se dirige de plus en plus vers les taxes pour sensibiliser les gens à l'écologie.... et je me demande s il ne s égare pas sur une seule piste