Le monde de la musique est en deuil

Publié le par chevalier

Le monde de la musique est en deuil : Richard Wright, le claviériste du groupe de rock anglais Pink Floyd, s'est éteint aujourd'hui, après s'être battu contre un cancer face auquel il n'a malheureusement rien pu faire. Il avait 65 ans.

A écouter: voici la vidéo d'une de mes chanson préférée des Pink Floyd "Money "

source purple
"La famille de Richard Wright, membre fondateur de Pink Floyd, annonce avec une grande tristesse, que Richard est décédé aujourd'hui après un court combat contre le cancer" voilà le communiqué officiel de son porte-parole. "Rick" avait inscrit son nom parmi les légendes de la musique en formant avec trois amis (Syd Barett, Roger Waters et Nick Mason) le groupe mythique Pink Floyd.


Nous sommes en 1964 et la bande de copains qui s'est rencontrée à l'école d'architecture de Londres, va vite proposer un son psychédélique empreint de sonorité blues (notamment dans les solos de guitare). Richard Wright, même s'il n'est pas reconnu comme étant le pivot du groupe en terme de compositions, parvient à écrire plusieurs titres phares de la formation.

The great gig in the sky
ou Us and them se révèlent de beaux succès commerciaux qui figurent d'ailleurs sur l'opus Dark side of the moon (1978), le huitième album du groupe considéré par de nombreux fans comme le plus abouti.

L'oeuvre reste pendant 741 semaines en tête du Billboard 200 américain (le classement des 200 meilleures ventes aux Etats-Unis). Le disque s'écoule à plus de 30 millions d'exemplaires et reste aujourd'hui le troisième album le plus vendu à travers le monde ! Mais l'ambiance de groupe ne convient pas à tout le monde.

 Et à la toute fin des années 1970, Richard Wright et Roger Waters - dont le travail est prolifique - n'arrivent plus à s'entendre. Rick est évincé lors de l'enregistrement de l'album The Wall (1979), l'un des disques les plus importants de leur carrière.

Etant donné que Pink Floyd ne peut pas non plus se séparer totalement du musicien, le groupe l'embauche en tant que salarié pour assurer à la fois les concerts comme les diverses promotions d'albums. Il avait réalisé son premier album en solo, Wet dream en 1978. Son exclusion prend finalement un terme en 1988 au moment de la sortie de Delicate sound of thunder (premier disque au passage à partir dans l'espace avec des cosmonautes de la station MIR). Le départ de Roger Waters en 1985 ne doit pas être totalement innocent à l'affaire... Globalement, Rick apparaît donc sur tous les albums de la formation, sauf un : The Final Cut (1983).

Les deux "ennemis" Roger Waters/Rick Wright ne se retrouvent que vingt-quatre ans plus tard avec leurs deux autres collègues pour assurer cinq titres sur la scène du Live 8 (huit concerts simultanés dans les pays membres du G8 pour faire pression sur les pays riches afin qu'ils effacent la dette des pays pauvres) qui s'est déroulé à Londres en 2005. Quel fan aurait pu imaginer de telles retrouvailles ? C'était quasi inespéré !

RichardWright a marqué son époque par son talent musical et aujourd'hui sa troisième épouse Millie et leur fils Ben ne demandent qu'une seule chose, vivre leur deuil en paix et que la mémoire de l'époux et du père soit respectée Que leur souhait soit entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article