Alain Delon: le divorce de Belmondo:

Publié le par chevalier

Alain Delon: «Il s'est accroché pour la petite»
Profondément touché par le divorce de son ami Jean-Paul Belmondo, Alain Delon a réagi depuis son domicile genevois.

source Le Matin Online
Leur couple aura tenu vingt ans. Natty, 48 ans, et Jean-Paul Belmondo, 75 ans, ont confirmé, hier, leur séparation. Le comédien par le biais de l'AFP commentait la nouvelle, publiée le matin même, dans notre quotidien. >Dans l'après-midi, depuis son domicile genevois, Alain Delon a réagi au sort de son ami et complice. Il s'en explique, d'une voix émue. «On a ri, on a pleuré ensemble avec Jean-Paul. Alors, je suis profondément triste pour lui.


Je connais la nouvelle depuis huit jours. Jean-Paul, son bonheur, c'est sa fille de 5 ans. Il s'est accroché pour elle...» Stella, la petite étoile de Bébel, est née en été 2003. Elle a scellé une union que rien ne semblait pouvoir entamer, après un mariage célébré le 29 décembre 2002. Et pourtant, Natty Tardivel, épousée en secondes noces, est partie. Pour qui, pourquoi? Il est trop tôt pour le dire.
«Jean-Paul est un patriarche. Il a son fils, sa fille et ses petits- enfants»Alain Delon

Le mariage de Jean-Paul Belmondo avec celle qui fut une coco-girl, l'une des pin-up du «Collaro Show», lui avait redonné le sourire, même si cette union l'avait éloigné de son fils. En effet, Paul Belmondo ne s'était pas rendu à la noce.

Au fil des étés, depuis le drame qui avait frappé le Magnifique, Natty, épouse exemplaire, s'occupait de son homme, comme on veille sur un enfant. Crème solaire, promenades, elle était toujours à ses côtés, prévenante, attentionnée.
Le 8 août 2001, l'acteur s'effondrait, victime d'une attaque cérébrale. Ce jour-là, dans la salle de bains de sa villa de Lumio, en Corse, son destin vacillait en une fraction de seconde.

Un caillot venait de se loger dans son cerveau. Bébel tombait à genoux, alors que ses amis l'attendaient dehors pour une partie de pêche. Natty avait très vite réagi, comprenant l'urgence de la situation. Très vite, les secours étaient sur place et Belmondo évacué en hélicoptère.

Belmondo va perdre l'usage de son bras droit et de sa jambe droite, ainsi que la parole. Pour lui, c'est une vie différente qui commence. Même s'il n'a jamais renoncé, fidèle à sa réputation de battant, il va rester diminué. «Je fais plus de chaise longue que de ski nautique! Mais je ne suis pas un légume, un papy écroulé», avait-il déclaré, il y a deux ans. Levé à 8 heures, il attend son kiné, puis fait du sport, promène «Corail», son chien adopté grâce à Brigitte Bardot. Après des mois d'efforts, il remarche en s'aidant d'une canne.

Film inespéré pour 2009
Aujourd'hui, il est touché dans son coeur. Celle qu'il aime n'est plus à ses côtés. «Que voulez-vous faire dans son état? A 75 ans», s'interroge Alain Delon. Qui s'occupera de lui désormais? «Jean-Paul est un patriarche, souligne le comédien franco-suisse. Il a son fils, sa fille et ses petits-enfants.» S'exprime-t-il correctement? «Il a encore du mal, mais ils s'en sont très habilement servis pour son dernier rôle. Il incarne un vieil homme...»


Le film, «Un homme et son chien», a été réalisé par Francis Huster. Il devrait sortir début 2009. Ce sera le retour inespéré à l'écran de celui que tout le monde, y compris son fils, croyait à jamais retiré du milieu.

Belmondo survolait la vie avec cette gueule et ce panache qui en avaient fait un héros populaire à la ville comme à l'écran. Aujourd'hui, l'image d'un solitaire diminué lui colle à la peau. Se remettra-t-il de cette séparation à l'automne de sa vie? Le chagrin a eu raison, avant lui, d'un autre foudroyé, comme lui, par une attaque: Jacques Martin. Sa femme l'avait quitté peu avant qu'il ne disparaisse.

Delon s'interroge: «Le jour où Jean-Paul partira, que vais-je faire? Nous étions les 5 fils du cinéma français: Jean-Pierre Cassel et Jean-Claude Brialy sont partis. Il reste Jean-Paul Belmondo et Jean-Louis Trintignant, tous deux cruellement frappés par le destin. Moi, je n'aurais jamais survécu à ça»,
commente-t-il, en pensant au destin tragique de Marie Trintignant.

Le couple Natty-Bébel s'est séparé d'un commun accord, a-t-on appris hier. Le jugement de divorce a été rendu. Le comédien a tenu à la plus grande discrétion, afin de préserver sa famille et sa fille, sa petite étoile. L'étincelle qui le maintient encore en vie.

Publié dans revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article