Quand Rockefeller rime avec imposteur

Publié le par chevalier

Quand Rockefeller rime avec imposteur Décidément, la famille Rockefeller inspire les imposteurs. On se souvient de Chris­tophe Rocancourt, fils d’un alcoolique et d’une prostituée de Honfleur, qui conquit le Tout-­Hollywood en se faisant passer pour un héritier de la célèbre dynastie.

Aujourd’hui, c’est un autre pseudo-Rockefeller qui est entendu par la ­justice américaine. Christian Clark Gerhartsreiter, alias Christophe Chichester, alias Michael Brown, alias Clark ­Rockefeller, doit répondre de l’enlèvement de sa fille de 7 ans. Le père en cavale a été arrêté cet été au terme d’une chasse à l’homme de cinq jours.

 L’enfant était saine et sauve, mais l’histoire a pris un tour inattendu. Les autorités soupçonnent désormais le richis­sime excentrique d’être impliqué dans la disparition d’un couple dont les ossements ont été retrouvés dans une pension où il a vécu. Conteur hors pair, “Clark Rockefeller” s’est inventé 1 000 vies depuis son arrivée d’Allemagne.

Il est tour à tour ­parent du célèbre marin Francis Chichester, de lord Mountbatten, des Rockefeller – il réussit à figurer aux côtés d’un vrai Rockefeller sur la liste des membres du très exclusif Lotos Club. Aux uns il raconte qu’il doit payer la rançon de ses parents kidnappés en Amérique latine, aux autres que la mort de son père et de sa mère quand il était enfant l’a rendu muet pendant dix ans.


 Certes, d’aucuns ont flairé l’arnaque. A Cornish, petite ville du New Hampshire, l’on n’apprécie guère ceux qui font étalage de leur richesse. Son côté bling-bling, sa Cadillac blindée et sa fâcheuse manie de se vanter de ses nombreuses connaissances (Britney Spears ou Helmut Kohl) en dérangeaient plus d’un. Mais l’on mettait cela sur le compte de son excentricité, écrit The New York Times.

L’homme était séduisant, beau parleur, s’entretenant avec la même aisance de physique, d’art ou de finance. A-t-il aussi dupé sa femme ? Apparemment. Si tant est que Sandra Boss soit bien son épouse. A cette heure, aucun ­document attestant leur union n’a été retrouvé.

Publié dans revue de presse

Commenter cet article