Bernard Tapie à l'Elysée

Publié le par chevalier

Cela m'amuse de voir que Bernard Tapie aurait été reçu à l'Elysée vendredi . C'est vraiment un bon comédien. Je viens de finir l'article Le PS demande confirmation: "Si cette visite discrète, voire secrète, était vérifiée, cela poserait de très graves questions sur le rôle de l'Elysée dans la décision d'arbitrage rendue en faveur de Bernard Tapie", et grâce à laquelle il a reçu une indemnité record de 285 millions d'euros. L'Elysée ne fait pas de commentaire.

Bernard Tapie (AP)

Bernard Tapie (AP)

Selonle site Bakchich.info, Bernard Tapie aurait été reçu vendredi après-midi par le secrétaire général adjoint de l'Elysée, François Pérol.
Faouzi Lamdaoui, secrétaire national du PS à l'égalité, a demandé samedi 13 septembre au secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, de confirmer ou de démentir cette visite. "Je demande au Secrétaire général de l'Elysée de dire la vérité immédiatement : Bernard Tapie a-t-il été reçu à l'Elysée hier ?", écrit Faouzi Lamdaoui dans un communiqué.
"Si cette visite discrète, voire secrète, était vérifiée, cela poserait de très graves questions sur le rôle de l'Elysée dans la décision d'arbitrage rendue en faveur de Bernard Tapie", dans le contentieux qui l'oppose au Crédit lyonnais, estime Faouzi Lamdaoui.

"Vous rêvez !"

Une journaliste de Bakchich aurait aperçu l'ancien homme d'affaires à l'Elysée vendredi après-midi. Interrogé par le site, Bernard Tapie dément. "Vous rêvez ! Je n’ai pas de compte à vous rendre. Je ne suis pas un sous-citoyen et vous n’êtes pas un juge d’instruction", a-t-il lancé. "Si j’y étais allé, je vous le dirais, je vous raconterais même pourquoi et qui j’ai vu".
Joint dimanche par nouvelobs.com, l'Elysée s'est contenté de déclarer qu'il ne ferait "aucun commentaire".

285 millions d'euros

Mercredi, lors de son audition par la commission des finances de l'Assemblée nationale, (voir la vidéo) Bernard Tapie a affirmé que la "main du pouvoir" n'était pas intervenue dans la décision controversée de recourir à l'arbitrage dans le contentieux qui l'oppose au Crédit lyonnais.

De leur côté, le PS et le MoDem ont demandé la création d'une commission d'enquête parlementaire sur cette affaire, contestant le recours à la procédure d'arbitrage et soupçonnant l'Elysée d'être intervenu.

Interrogé dimanche sur les relations entre Bernard Tapie et le Nicolas Sarkozy, le secrétaire général de l'UMP, Patrick Devedjian, a répondu sur Radio J: "Je ne crois pas qu'il y ait des liens amicaux entre les deux hommes". "Bernard Tapie a droit à la justice comme tout le monde", a-t-il ajouté, estimant qu'il avait "trouvé Bernard Tapie très brillant dans sa défense" lors de son audition à l'Assemblée nationale.

Un tribunal arbitral a condamné le 7 juillet le CDR (Consortium de réalisation) à une indemnité record de 285 millions d'euros au bénéfice des liquidateurs du Groupe Bernard Tapie dans le litige les opposant sur la vente d'Adidas. (avec AFP)
source le nouvel observateur

Publié dans revue de presse

Commenter cet article